Témoignages : J’ai divorcé à la retraite !
Partager :

Témoignages : J’ai divorcé à la retraite !

Le divorce est de plus en plus fréquent à l’heure de la retraite : les dernières statistiques sont impressionnantes avec un chiffre qui a presque doublé en 10 ans. Les séniors ont adopté de nouveaux modes de vie et ont de nouvelles envies… Comme en témoignent Bertrand et Hélène qui ont divorcé après 60 ans !

Bertrand, 63 ans, divorcé depuis un an après 35 ans de mariage. 

C’est incroyable comme la vie peut-être surprenante… Je n’aurais jamais pensé une seule minute que j’allais divorcer après 35 ans de mariage et trois enfants aujourd’hui adultes. L’entente avec ma femme a toujours été bonne, malgré des disputes ponctuelles comme dans tous les couples, mais rien de grave. Il faut dire que toute ma vie j’ai voyagé, notamment en Asie et aux Etats-Unis avec mon métier d’ingénieur. J’étais toujours en déplacement ou au bureau, si bien que je profitais de ma famille le week-end et quand je prenais des vacances l’été, on partait tous ensemble pendant un mois à l’étranger. J’avoue que j’étais peu souvent à la maison et les moments que je consacrais à ma famille étaient agréables. Tout a basculé quand j’ai eu un petit pépin de santé qui m’a obligé de prendre ma pré-retraite à 59 ans. Du jour au lendemain, je me suis retrouvé à la maison à tourner en rond et, je dois l’avouer, j’étais de très mauvaise humeur ! Je n’étais pas très tendre avec ma femme qui a pourtant un bon tempérament et beaucoup de patience. Mais nous retrouver au quotidien ensemble n’était pas possible, on s’est rendus compte qu’on ne se supportait plus, notre façon de penser avait évolué. On a commencé à faire chambre à part, puis on a même envisagé de vivre chacun de notre côté tout en restant mariés. C’est étrange, mais ce sont nos enfants qui nous ont encouragés à faire le nécessaire pour divorcer. Ils trouvaient absurdes à notre époque de ne pas prendre un nouveau départ… Après une courte réflexion, on a sauté le pas et on a divorcé par consentement mutuel en six mois ! Aujourd’hui on ne s’est jamais si bien entendus avec mon ex-femme. On se voit de temps en temps, il nous arrive de déjeuner en famille le dimanche avec les enfants, et je sais qu’elle a rencontré quelqu’un. De mon côté aussi, je me sens mieux seul, je sors beaucoup plus souvent pour aller au cinéma, au golf, voir des expositions…Je me suis même fait un nouveau cercle d’amis. Je ne sais pas si je rencontrerai quelqu’un, pour le moment je n’en ressens pas le désir, mais je suis heureux d’avoir divorcé à la retraite !

Hélène, 63 ans, divorcée depuis deux ans après 30 ans de mariage. 

On peut dire que mes 30 années de mariage furent très belles, je ne les regrette absolument pas ! Mon mari et moi étions vraiment complices, nos disputes étaient très rares, et on était en harmonie pour l’éducation de nos deux enfants. On a travaillé en duo toute notre carrière vu qu’on avait notre propre société de distribution. Certains de nos amis nous appelaient « les inséparables » tellement on passait notre vie ensemble. On a vendu notre business en 2012, et c’est à partir de là que tout a été remis en question. Au début on a beaucoup voyagé et profité du temps libre. Mais le temps passant, mon mari Jean, sortait de plus en plus sans moi. Il multipliait les activités comme le golf ou les tournois de cartes auxquelles je n’avais aucune envie de l’accompagner. Jusqu’ici rien de grave, ayant moi-même mes propres passions, mais ce sont surtout ses virées nocturnes qui ont commencé à me mettre la puce à l’oreille. Ses absences étaient de plus en plus longues et il lui arrivait même de passer la nuit ailleurs. Une situation que je ne supportais plus, alors j’ai demandé des explications. Il m’a avoué être amoureux depuis six mois, mon monde s’est écroulé. Je me suis sentie trahie et complètement perdue, je m’attendais à tout sauf à ça. Il n’y avait aucune alternative, le divorce était inévitable, il voulait refaire sa vie. La première année de notre séparation a été très difficile, j’ai eu beaucoup de mal à accepter ce revirement de situation après toute une vie de complicité. J’avoue même avoir fait une dépression, moi qui suis d’un naturel joyeux, j’avais beaucoup de mal à retrouver ma joie de vivre. Heureusement que j’ai eu le soutien de mes enfants et de mes copines. Mais aujourd’hui ça va nettement mieux, je n’en veux plus à Jean, il a voulu recommencer avec une autre femme et je lui souhaite d’être heureux. De mon côté j’ai beaucoup d’activités sportives ou culturelles, et un grand réseau d’amis. J’ai réussi à me reconstruire et à comprendre que j’avais droit aussi à un nouveau bonheur. Je me suis inscrite sur un site de rencontres, j’ai même vécu des aventures sans lendemain. Ce n’est pas parce que je suis à la retraite que tout est fini, et je suis certaine qu’une nouvelle vie amoureuse va s’offrir à moi… Je suis prête !

Envie d’en savoir plus sur le divorce chez les séniors ? Découvrez l’interview de Nadia Le Brun, auteure du livre « Je t’haine, moi non plus » où elle raconte une cinquantaine de cas de divorces absurdes voire abracadabrants… Et les séniors ne sont pas épargnés avec tout un chapitre qui leur est consacré !

X

Recevez chaque mois des
infos sur tout ce qui concerne
cette période de transition entre
vie active et retraite active !