Livres : la sélection du mois de mai par Makawa
Partager :

Livres : la sélection du mois de mai par Makawa

Les beaux jours sont enfin là, le moment propice pour se détendre au soleil muni d’un bon livre. Mais comment s’y retrouver parmi toutes les parutions ? Pour ce mois de mai, Makawa vous propose une sélection de valeurs sures avec du suspense, de l’émotion, du rire et même un guide pour briller en société… A vous de choisir !

  • Pour avoir une mémoire d’éléphant !

Les livres du mois par Makawa« Une mémoire infaillible : Briller en société sans sortir son smartphone » de Sébastien Martinez (champion du monde de mémoire), édition Premier Parallèle.

Que diriez-vous d’énoncer, de mémoire, les cent premières décimales de Pi ? De réciter nonchalamment les noms de tous les présidents français sans demander à Wikipédia ? D’évoquer les fleuves du monde entier, comme si vous vous y étiez baigné ? D’entrer dans une salle de réunion en connaissant le prénom de tous les participants ? Bref, de retenir ce que vous voulez, quand vous le voulez ? Rien n’est plus facile et amusant, si l’on veut s’en donner la peine. Ce livre va vous montrer comment quitter le territoire fastidieux de la répétition pour celui, fabuleux, de la mémoire, où l’imagination règne en maître et où tout, absolument tout, est possible.

  • Un peu de suspense…

Les livres du mois par Makawa« Le mystère Henri Pick » de David Foenkinos, édition Gallimard.

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination ? Récit d’une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu’un roman peut bouleverser l’existence de ses lecteurs.

  • On ne change pas !

Les livres du mois par Makawa« Les vieux ne pleurent jamais » de Céline Curiol, édition Actes sud

Judith et Janet ont 70 ans, elles vivent à New York depuis de nombreuses années. Seules aujourd’hui, sans mari, ces femmes ne sont pas dévastées, elles poursuivent leur chemin tant il est vrai qu’un être demeure le même d’un bout à l’autre de son existence. Un roman d’une grande acuité sur le vieillissement, d’une surprenante empathie pour le troisième âge de la femme, sur la gravité du temps qui passe mais aussi et surtout sur l’incroyable énergie de la plupart d’entre elles face à l’étrange phénomène qui change nos corps mais pas nos âmes. Nos têtes dirait-on, dans lesquelles s’agite tout ce que nous sommes, inchangé, depuis l’enfance.

  • Si jeunesse savait …

Les livres du mois par Makawa« Tu comprendras quand tu seras plus grande » de Virginie Grimaldi, Editions Fayard

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme. Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ? C’est l’histoire de chemins qui se croisent. Les chemins de ceux qui ont une vie à raconter et de ceux qui ont une vie à construire. C’est une histoire d’amour(s), une histoire de résilience, une ode au bonheur. Un humour décapant, des personnages attachants et une profonde humanité. En le refermant, on n’a qu’une envie : celle de se délecter des petits bonheurs qu’offre la vie.

  • Un bon polar ! 

Les livres du mois par Makawa« A l’ombre des patriarches », de Pierre Pouchairet, édition Jigal.

Alors que la région s’embrase à nouveau, que les affrontements intercommunautaires se multiplient et que les morts s’accumulent de part et d’autre, Dany et Guy, deux inspecteurs de la police judiciaire israélienne, enquêtent sur le meurtre d’une Européenne retrouvée assassinée en plein quartier arabe à Jérusalem-Est. Ils débutent leurs investigations sous haute tension d’autant que, pour les extrémistes, les coupables paraissent tout désignés et qu’une telle horreur appelle forcément vengeance… Parallèlement, Maïssa, flic palestinienne, se retrouve chargée d’enquêter sur l’enlèvement d’une de ses amies en poste dans une organisation internationale… Les deux affaires vont se croiser, s’imbriquer et obliger les policiers à travailler ensemble dans un climat de suspicion généralisée, où rien n’est simple et où il ne faut surtout jamais se fier aux apparences. Prix Interpol’Art 2015, classé dans le TOP 100 des Polars Incontournables de 2015, nominé au Prix du Polar Francophone, au Prix Sang pour Sang Polar… Pierre Pouchairet a très vite conquis les lecteurs et les prix littéraires avec ses romans criants de vérité et son style façon « caméra à l’épaule » qui fait mouche à tous les coups !

Envie d’en savoir plus sur Makawa ? Découvrez l’interview du créateur, Yves Sechaud ! 

X

Recevez chaque mois des
infos sur tout ce qui concerne
cette période de transition entre
vie active et retraite active !